La règle des 3S sur le web

rentrée_des_classes_réseaux_sociaux_facebook_twitter_internetInternet est une toile de liens, d’articles, de buzz, de dépêches journalistiques.
Devant tant d’information, d’"infobésité", comment avoir une approche lucide et cohérente ?
C’est la règle des 3 S , à appliquer : Séduisant ? Suffisant ? Synthétique ?

Capter le lecteur sur le web, pour un site journalistique, c’est souvent être constamment présent.
Et fournir de l’information en continu.
Quitte à publier des articles sans valeur, en reprenant juste un chiffre, un fait. Sans le décortiquer.
Dans le but de ramener de l’audience, et de la publicité.
Pour celui qui publie, il faut donc séduire, quitte à provoquer un peu le buzz sur la toile.

Face à cela, et pour ne pas se noyer dans le brouhaha, et le bruit de fond d’informations diluées, le lecteur, l’internaute doit appliquer la technique simple des 3S.
Celle du recul.

  • Séduisant ?

L’article m’a l’air séduisant ? quel est le fait qui a retenu mon attention, et en quoi cela a du sens.
M’a t on amené sur cet article juste par le côté séduisant d’une formule, d’un fait ?
Par exemple, si le titre de l’article "Les français ne boivent plus d’eau",

  • Suffisant ?

Derrière un fait, drôle, inattendu, déterminer si le développement de ce fait est suffisant.

S’il m’apporte quelquechose.
Bref, si j’ai appris quelquechose.
Pour ne pas se sentir noyé, et picorer sur le web, il est important lorsque je quitte mon écran d’avoir retenu quelquechose d’intelligent.
Sinon, on a cette sensation d’avoir perdu son temps.

De rester dans l’incertitude du monde, plutôt peu rassuré.
N’oublions pas que l’information est là pour clôturer notre monde, le structurer, lui donner du sens.

Plutôt qu’en permanence être balloté sur la toile sur des informations improbables, qui nous donnent la vision d’un monde en perdition, et qu’on ne comprend plus.

  • Synthétique ?

Si je sais synthétiser le fond de l’article, c’est que celui ci m’a apporté une valeur de connaissance.
Sinon, c’est qu’il n’a utilisé que l’un des sens de la séduction.
A la lecture d’un article, procéder à cette synthèse tranchera notre avis. I Like. Or not.

La pratique de cette petite règle simple permet de mettre de côté un monde numérique infobèse.

Et éviter les sites qui ne procèdent que de la technique de séduction, plutôt qu’à la réflexion.
Et on ne re-tweetera pas l’article. On ne postera pas un "I like". 
De là, les articles sans intérêt se noyeront d’eux-même sur la toile.

Article relatif : la fin du journalisme ?

La règle des 3I ou comment gérer son approche sur les réseaux sociaux.

About these ads

2 Commentaires

Classé dans Billet, Bonnes pratiques de communication

2 réponses à “La règle des 3S sur le web

  1. Merci pour ce récapitulatif, tout cela est très intéressant.
    C’est absolument obligatoire de mettre en place afin de ne pas faire fuir les futurs utilisateurs potentiels.

    • Merci beaucoup pour votre retour sur cet article.
      Rendre fidèle par la qualité des articles est effectivement le leitmotiv de tout bon bloggueur, ou community manager.
      N’hésitez pas en tout cas à rester fidèle si cet article vous a plus.
      Bonne lecture !
      Cordialement,
      Guillaume.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s