Les nouveaux usages : Museomix ou le musée dépoussiéré

Museomix est un concept original , né en France, et qui permet d’ouvrir le musée poussiéreux à tout à chacun.
Les Français ont plein d’idée, c’est la richesse.

Et la France est riche de son histoire, de ses monuments, de ses grands Hommes. De sa culture, et de son patrimoine.
Le faire découvrir, de manière innovante, et donner accès au patrimoine et la richesse de notre pays, la culture, voilà de quoi s’intéresser à une culture 2.0.
En découverte, et richesse vers l’instant, le questionnement sur notre rapport au monde d’aujourd’hui.
Google qui tente de numériser plusieurs siècles de littérature se trompe : l’Art, c’est maintenant.

Museomix est ainsi une approche moderne :

  • De manière collaborative : j’agis , je ne suis pas passif devant un tableau. Je me questionne.
  • De manière instantanée : le musée est un "happening", un évènement.
  • De manière pédagogique : l’objet est bien d’"interloquer" le visiteur.

Ainsi l’oeuvre artistique retrouve tout son sens : l’art n’est pas un tableau poussiéreux à analyser.

Il doit être un choc, une émotion, un questionnement pour le visiteur.

La vision de Museomix est ambitieuse :

Sur la feuille de route de ses principes, clairs :

" Un musée ouvert où chacun trouve sa place,
Un musée labo vivant qui évolue avec ses utilisateurs,
Un musée en réseau auprès de ses communautés"

MuseoMix en pratique.

La première édition a eu lieu en novembre 2011, au musée des Arts décoratifs.
Pour ceux qui ne connaissent pas MuseoMix, en pratique :
L’idée ?
réunir pendant 3 jours des professionnels et amateurs de la culture mais aussi du web, du design ou encore des artistes, pour réfléchir, re-concevoir les espaces du musée.

Les dispositifs pédagogiques produits sont exposés pendant une semaine.

Pour connaître l’objet en image de Museomix, l’exemple, ici, en 2012 :

La réconciliation avec l’institution.

Le musée ne rime pas avec modernité.

Puisque le musée accueille des oeuvres logiquement "universellement" reconnues.

Ce n’est pas un endroit de création, mais d’histoire de l’Art.
Le musée est une institution, dans le sens où il est un endroit de mémoire culturelle.
Il est un condensé de l’oeuvre d’artistes qui au fil des siècles ont laissé empreinte.
Le musée, dans son appropriation par le visiteur suit donc les usages suivants : respect, silence.

Comme si on entrait dans une église.. Il y a un côté solennel. On de discute pas dans le musée. Et on éteint son téléphone portable.

Le temps est suspendu. Le temps de l’apprentissage nécessite du temps. Du recul.
Régis Debray, dans sa littérature sur la fracture de notre temps moderne et les institutions [ cours de médiologie générale ], aborde le thème du temps, lent, ennuyeux parfois ( du musée ), qui demande de l’effort ; et celui de notre temps immédiat, où la technique nous permet le "tout maintenant et ici".
Museomix tente de réconcilier les deux usages.
Loin de l’instantané de notre monde numérique, où tout est donné.

Visiter un site internet espagnol est immédiat, mais apprendre la langue espagnole demande des années. Les notions de temps sont différentes.
Museomix est donc une démarche originale, puisqu’elle tente de rapprocher le sacro-saint "musée" ( espace du temps lent ) d’une pratique numérique, collaborative, exploratoire, propre à nos mondes modernes en construction ( espace temps présent, instantané ).

Tous les ingrédients d’un musée 2.0

  • la démocratisation.

Le musée est longuement resté un endroit élitiste, réservé à une catégorie de personnes qui peuvent appréhender l’histoire, les concepts de l’Art. Les efforts du "musée gratuit", des journées du patrimoine, ou les visites pédagogiques par les écoles a permis un meilleur accès.
Les outils numériques, comme internet, apportent un accès plus libre, plus démocratique.
S’il faut être habillé en costume pour aller l’opéra, rien n’empêche de visionner un opéra sur You Tube, tout en étant en "jean basket", ou en pyjama !

La barrière culturelle peut se briser. Les nouveaux usages d’internet le rend possible.
La démarche de Museomix suit cette approche : appréhender la culture en toute simplicité. Car elle désacralise l’institution.

  • la collaboration 2.0.

Le web 2.0 a apporté la collaboration, comme usage facilité par les outils de partage ( skype, Google Docs, forums ).

Le "virtuel" a de ce fait accéléré et rendu possible l’usage collaboratif, partagé "possible".
On notera que des approches partagées sur internet entrent déjà dans notre dans notre vie "réelle":

les lipdubs, les flashmobs, et dans le monde de l’entreprise le partage d’idées, via des outils plus "friendly" que la boite à idées historique !
Museomix est une démarche qui poursuit ce lien collaboratif, mixé sur les usages modernes d’internet, et la réalité, dans le musée :
Comptes twitter Museomix, projets partagé sur le site Museomix, etc..

  • un langage moderne.

L’accès à la culture est difficile, car nécessite la maîtrise de l’histoire, de concepts, de langage spécifique à l’Art.

Pourtant l’Art revendiqué par tout artiste est l’appropriation instantanée, décalée, choquante ; loin de la culture admise.

User d’un nouveau langage est bousculer les codes traditionnels du musée.

Pourquoi un "nouveau" langage est il si important pour désacraliser le musée ?
Comme le postule l’école Palo Alto, "communiquer, c’est entrer dans l’orchestre".

C’est à dire que nous n’arrivons pas avec notre langage, nous apprenons celui qui est de fait.

Dans le musée, le vocabulaire, et la mise en scène descriptive de l’oeuvre sont : description limitée au titre, et une date ; petits présentoirs, minimalistes. Peu de pédagogie.
Et s’approprier, se rapprocher de nouveaux publics passe par un langage approprié du musée. Un nouveau langage.

Dans lequel, "entrer dans l’orchestre" de la culture est évident, plus facile.
La démarche de Museomix va dans le sens d’un langage commun, entre culture, et modernité : MuseoMixeur ; coachs et coorgas. Projet-Marathon. Des noms d’animaux associés à un nom de courant artistique : les lamantins rococo, les lions cubistes, les lapins bio-art, les lémuriens neo-pop, les cachalots pointillistes…

Trouver les mots simples et accessibles par tous.

  • L’instant, l’urgence du présent : le Happening.

Le happening est une notion ancienne dans l’histoire de la culture, de l’Art et de la présentation de l’oeuvre artistique.
Celle de présenter une oeuvre artistique sur le moment, dans l’instant.

Une oeuvre parfois éphémère, mais qui remet la création dans l’urgence, dans le présent.
Museomix participe de cette démarche de l’instant, où tous se rassemblent autour du projet collectif.

Le temps est rythmé par quelques jours de préparation, de partage collaboratif du projet culturel.
Museomix en ce sens rejoint les expériences, comme le flashmob, qui regroupe ces ingrédients : modèle participatif, dans l’instant ; et visible.

Le succès d’une démarche à construire.

Bien que plus ouverte et démocratique, les interlocuteurs de Museomix ne sont-ils pas finalement des passionnés qui maîtrisent eux-même l’objet culturel ?
Et font de la "curation" au sens originel du mot ; c’est à dire reformuler l’oeuvre artistique en mettant en avant ce qu’il semble intéressant à montrer, à collaborer.

C’est la vigilance à apporter : libérer le musée est difficile. Là est l’exigence à respecter.

La collaboration entre l’équipe Museomix et les institutionnels est à construire :

la fracture évoquée plus haut est difficile à effacer ; le Museomix serait une initiative à "sauver" le musée, et l’équilibre entre l’institutionnel du musée et l’équipe Museomix est à trouver.

De nouveaux usages, ancrés dans le présent, et notre réalité concrète et physique.

Voilà les vertus d’une vie 2.0 sur une culture 2.0. 

Dans le musée, là où est exposée une oeuvre qui a résisté au temps. Et qu’on redécouvre.

About these ads

Poster un commentaire

Classé dans Billet, Nouveaux usages du 21ème siècle, Usage internet

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s